ASSANIES

Conception, scénographie et direction Michel Schweizer / 1998

avec
Eric Dignac
Jean Noël Obert
Nicolas Ritoux
Shush Tenin

Production : La coma
Avec l’aide de : l’IDDAC, du groupe OUVRE LE CHIEN, de la société MAXIMUM VIDEO, de la ville de CESTAS et de l’OARA

Avec le projet de création Cartel j’ai choisi de tenter une collaboration particulière avec d’anciens danseurs étoiles. Comme pour mes précédentes pièces, tout ce qui est constitutif de ce projet résulte de ma nécessité à générer une organisation du vivant inattendue mais, aisément reconnaissable – quand on peut y déceler certains traits communs en matière de destinée humaine. Comment ces professionnels confirmés, à la vie saturée par l’excellence d’un savoir-faire et ses croyances associées, peuvent retrouver une marge de liberté dans une sorte d’élan testamentaire ?

Il s’agit donc d’engager un travail de dépossession avec des danseurs arrivés au seuil d’une transition/reconversion dans leur histoire professionnelle et personnelle. Une sorte de dynamique de décroissance, qui cherche à mettre au jour ce qui constitue et a constitué la verticalité intime, professionnelle et sociale de chaque danseur.

Ainsi, CARTEL parle surtout des hommes, d’une communauté emblématique d’hommes, dont l’art de la danse leur a imposé très tôt de s’extraire du monde, d’en esquiver sa complexe fréquentation. Et d’accepter un jour, que l’âge les contraigne à rejoindre les conditions héroïques de l’homme ordinaire…